DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journée internationale de la protection des données

Vous lisez:

Journée internationale de la protection des données

Taille du texte Aa Aa

C‘était ce mercredi la Journée internationale de la protection des données. Une préoccupation grandissante à l’heure où monsieur tout-le-monde surfe sur internet. Les jeunes maîtrisent bien l’instrument mais s’exposent aussi à des risques en révélant plus volontiers des informations personnelles. Les explications du directeur de l’Agence espagnole de protection des données :

“Des informations comme l’adresse postale, les photographies, le lieu où ils suivent leurs études, peuvent être détournées par des personnes malveillantes à des fins très dangereuses, comme par exemple le harcèlement sexuel ou la persécussion des mineurs.” Comme 150 millions d’usagers à travers le monde, Jorge a son profil sur Facebook, le réseau social à la mode : “Il n’y a que mes amis qui devraient les voir, mais une personne sur google, qui n’est pas forcément mon ami le peut aussi. Cela ne respecte pas les engagements de facebook.” Les intrusions ou utilisations frauduleuses des données personnelles sont loin d‘être seulement virtuelles. Des entreprises à l’image de Deutsche Telekom et Monster.com en ont fait les frais. 37 pays se sont réunis à Madrid pour commencer à se pencher sérieusement sur la question.