DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Baisse du bénéfice trimestriel de 28% pour Royal Dutch Shell

Vous lisez:

Baisse du bénéfice trimestriel de 28% pour Royal Dutch Shell

Taille du texte Aa Aa

Le bénéfice net annuel du pétrolier anglo-néerlandais reste tout de même en 2008 en hausse de plus de 10% par rapport à 2007 à 24 milliards d’euros : soit le plus gros profit de l’histoire des sociétés européennes. Tout de même, c’est la fin de l’année qui inquiète avec l’enregistrement du plus petit profit trimestriel au cours de l’année 2008 : seulement 3,6 milliards d’euros pour le bénéfice net ajusté. La production de pétrole et de gaz du groupe Shell est restée stable sur les trois derniers mois de l’année par rapport à la période correspondante de 2007 avec plus de 3 millions 400.000 barils équivalent pétrole produits par jour. “2008 c‘était une année bizarre, affirme Jeroen Van der Veer, le Pdg de Shell. Nous avons réalisé un profit record si vous le comparez avec les anciens résultats. Mais à la fin de l’année nous avons ressenti les problèmes économiques dans les différents pays et notre profit record, on ne le fêtera pas.” Une bonne nouvelle pour les actionnaires : le groupe va relever de 5% l’acompte sur le dividende qu’il versera au premier trimestre : une décision qui a rassuré les investisseurs qui craignaient que la chute des cours du brut n’empêche Shell de respecter ses engagements en la matière.