DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des élections provinciales dans le calme et sous haute sécurité en Irak

Vous lisez:

Des élections provinciales dans le calme et sous haute sécurité en Irak

Taille du texte Aa Aa

15 millions d‘électeurs étaient appelés aux urnes aujourd’hui dans 14 des 18 provinces du pays pour le premier scrutin depuis 2005.

Ces élections devraient notamment marquer le retour en force des sunnites qui avaient boudé le dernier scrutin il y a trois ans. Le premier ministre Nouri Al Maliki a lui voté ce matin pour ce scrutin test sur sa politique et sa popularité. La participation semble très importante selon les autorités notamment dans le quartier de Sadr City à Bagdad comme l’explique cette femme : “Nous avons voté en toute liberté. Nous pouvons choisir des personnes en qui nous avons confiance. J’espère, si dieu le veut, qu’elles pourront servir cette ville qui a connu tant d’injustice, qu’est Sadr City”. Cette élection est aussi considérée comme un test de la stabilisation de l’Irak après une baisse des violences entamée depuis 18 mois. Une élection qui intervient aussi alors que les forces de sécurité irakiennes ont récupéré une partie de leur prérogatives comme l’affirme avec fierté ce militaire interrogé à Bassorah. Les troupes américaines n’ont plus directement le contrôle du pays et leur retrait doit être achevé d’ici mai 2010 conformément à une promesse de Barack Obama. Ce scrutin sous très haute sécurité avec notamment la fermeture provisoire des frontières a été émaillé de quelques incidents avec des explosions de grenades à Tikrit au nord de Bagdad et l’explosion d’une bombe artisanale à Tuz Khormatu qui a fait six blessés. Les premiers résultats sont attendus mardi.