DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Intronisation du patriarche orthodoxe Kirill 1er

Vous lisez:

Intronisation du patriarche orthodoxe Kirill 1er

Taille du texte Aa Aa

L’Eglise orthodoxe russe a un nouveau guide : Kirill 1er a été intronisé ce matin 16e patriarche de Moscou et de toutes les Russies, devant 4000 personnes dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Une cérémonie en présence notamment du Président russe Dmitri Medvedev et du Premier ministre Vladimir Poutine. Kirill 1er succède à Alexis II, décédé en décembre dernier. Il avait assuré l’intérim à la tête de l’Eglise orthodoxe russe depuis deux mois, avant d‘être officiellement élu mardi dernier.

Considéré comme un réformateur, Kirill 1er devra redéfinir les relations qu’il entend entretenir avec le Vatican. Il prône d’ailleurs le dialogue oécuménique et a déjà rencontré le Pape Benoît XVI à trois reprises. Autre enjeu de son patriarcat, ses relations avec le Kremlin. Kirill 1er : “C’est dans le cadre d’un dialogue bienveillant, d’une coopération et sur les bases constitutionnelles, que doivent se développer les relations de l’Eglise avec l’Etat, pour le bien de l’Eglise, de l’Etat et du peuple.” La séparation de l’Eglise et de l’Etat est inscrite dans la constitution, toutefois, jusqu‘à présent le patriarcat de Moscou a toujours été très proche du pouvoir.. Alexis II ne cachait pas son amitié pour Vladimir Poutine. Kirill a été pendant près de 20 ans à la tête de la diplomatie de l’Eglise orthodoxe russe, il a été à ce titre soupçonné d‘être un agent du KGB. Il semble cependant prêt à affirmer son désir d’indépendance face au pouvoir de Moscou.