DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kirghizstan veut fermer une base américaine sur son territoire

Vous lisez:

Le Kirghizstan veut fermer une base américaine sur son territoire

Taille du texte Aa Aa

La Russie fidélise ses alliés historiques… Le Kirghizstan se rapproche un peu plus aujourd’hui de Moscou.

Hier, Dmitri Medvedev, le président russe, octroyait un crédit de deux milliards de dollars à son homologue kirghize Kourmanbek Bakiev, en échange de la promesse de la fermeture d’une base américaine sur son territoire. Aujourd’hui, le gouvernement kirghize annonce justement avoir pris la décision de cette fermeture. La base en question, située non loin de Bishkek, la capitale du Kirghizstan, est extrêmement stratégique pour les Etats-Unis car elle sert depuis 2001 de plate-forme de soutien logistique aux troupes de la coalition internationale engagées en Afghanistan. L’ambassade américaine à Bihkek annonçait pourtant ce matin n’avoir pas reçu d’information sur une fermeture de la base, et précisait que Washington avait toute une série de programmes et d’intérêts en cours avec le gouvernement et le peuple du Kirghizstan.