DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un ex-otage des FARC accuse

Vous lisez:

Un ex-otage des FARC accuse

Taille du texte Aa Aa

Selon Alan Jara, libéré mardi par les Forces armées révolutionnaires de Colombie, le Président Uribe n’a rien fait pour sa libération. Ancien gouverneur de la région de Meta, dans le centre du pays, il a passé plus de 7 ans en captivité dans la jungle.

Un témoignage encombrant pour Bogota puisqu’Alan Jara estime que la guérilla marxiste est loin d‘être affaiblie par la pression militaire exercée par le gouvernement. C’est en tout cas ce qu’affirme l’ancien otage lors d’une conférence de presse. Alan Jara va même plus loin, estimant que le conflit qui oppose Bogota aux FARC convient à Alvaro Uribe. Le très conservateur président colombien mène une “politique de sécurité démocratique” depuis son arrivée au pouvoir en 2002. Le gouvernement a pour sa part estimé qu’il s’agissait là d’une “manoeuvre” de la guérilla pour alléger la pression militaire.