DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : les médecins pourront dénoncer les sans-papiers lorsqu'ils viennent se faire soigner selon une nouvelle loi

Vous lisez:

Italie : les médecins pourront dénoncer les sans-papiers lorsqu'ils viennent se faire soigner selon une nouvelle loi

Taille du texte Aa Aa

Le texte intégré dans un paquet sécuritaire n’attend plus que le vote du parlement pour entrer en vigueur. Pratiquement ce sont donc les médecins et personnels de santé qui pourront dénoncer tout clandestin aux autorités. Une honte selon l’opposition.

“La limite entre le loi et la persécution a été franchie ! Il est normal d‘élaborer un projet de loi qui puisse résoudre le problème de l’immigration clandestine, mais cette nouvelle loi n’est rien d’autre qu’un manifeste idéologique incluant de la persécution.” a déclaré Anna Finocchiaro du Parti démocrate. Du côté de la majorité, on se retranche derrière le fait que cette loi existe déjà en Allemagne, en France, aux Etats-Unis et dans beaucoup d’autres pays européens. Les premiers concernés par le texte, les médecins, ont tout de suite réagi en déclarant qu’ils n‘étaient pas des espions. Médecins sans frontières a même lancé une pétition.