DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale Williamson : le Vatican ordonne à l'évêque négationniste de se rétracter

Vous lisez:

Scandale Williamson : le Vatican ordonne à l'évêque négationniste de se rétracter

Taille du texte Aa Aa

Le Vatican revoit sa stratégie dans l’affaire Williamson. Benoît Seize exige à présent du prêtre négationniste qu’il renie publiquement ses propos sur la Shoah. Interpelé par Berlin mardi, le Saint-siège avait pourtant estimé que l’affaire était close, le pape ayant condamné l’holocauste dans plusieurs communiqués. Le revirement est donc de taille.

Le porte-parole du Vatican a expliqué hier que le pape ne savait rien du négationnisme de l‘évêque Williamson quand il a levé son excommunication. “S’il souhaite retrouver sa place au sein de l’Eglise catholique, a-t-il dit, il doit renier publiquement ses propos sur la Shoah.” Le décret levant l’excommunication de Richard Williamson, 67 ans, a été publié le 24 janvier, deux jours après la diffusion par la télévision suédoise de l’entretien dans lequel il a affiché son négationnisme. “Les preuves historiques démentent largement la thèse de six millions de juifs délibérément gazés dans une chambre à gaz dans le cadre d’une politique délibérée d’Adolf Hitler”, déclarait-il. “Je crois qu’il n’y a pas eu de chambre à gaz.” Vendredi, l‘évêque britannique, qui réside en Argentine avait exprimé ses regrets sincères pour les souffrances causées au pape Benoît XVI par ses remarques imprudentes. Mais il ne les a pas rétractées. Il encourt une excommunication définitive.