DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madagascar : bras de fer sanglant entre le maire et le président

Vous lisez:

Madagascar : bras de fer sanglant entre le maire et le président

Taille du texte Aa Aa

Une vingtaine de personnes ont perdu la vie hier quand les forces de l’ordre ont tiré sur les partisans d’Andry Rajoelina. Plus de 80 personnes ont été blessées Le maire d’Antananarivo les avait appelés à investir un palais présidentiel.
Dans la soirée le président Marc Ravalomanane a appelé “les forces de l’ordre et la police à se donner la main pour rétablir l’ordre et le calme”.
 
Au total, plus de 90 personnes ont perdu la vie dans les violences qui ont éclaté depuis le 26 janvier dans le pays.
 
Hier, 20 000 personnes ont assisté à un nouveau rassemblement de l’opposition. Le maire, qui a été destitué mardi de son mandat par le pouvoir, a pris la tête d’un organe de transition censé remplacer les dirigeants malgaches.
 
L’Union européenne ainsi que les Etats-Unis ont renouvelé leurs appels au dialogue. Bruxelles a considéré qu’un retour à la situation précédant la crise n‘était pas envisageable en raison du profond malaise dans la société malgache.