DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Eluana : l'opposition accuse Berlusconi de vouloir créer une "crise institutionnelle"

Vous lisez:

Affaire Eluana : l'opposition accuse Berlusconi de vouloir créer une "crise institutionnelle"

Taille du texte Aa Aa

Des pétitions, des manifestations et autres mobilisations pour soutenir l’euthanasie et la position du chef de l‘état dans l’affaire Eluana en Italie. A Rome, c’est le parti des Verts qui a organisé hier un rassemblement. Les manifestants protestent également contre le chef du gouvernement à l’image du leader du Parti Démocratique, parti d’opposition qui accuse Silvio Berlusconi de vouloir affaiblir le président.

“Je pense que la dramatique histoire de cette fille est utilisé pour plonger dans la crise notre système institutionnel. Et cela, nous le dénonçons”, a t-il lancé hier” “Il n’y a aucun plan, il n’y a rien, s’est défendu Silvio Berlusconi. Il y a juste un cas qui a attiré l’attention du premier ministre, des ministres et de l’opinion publique italienne. Moi, je suis pour la liberté et la vie, d’autres sont pour un Etat qui s’impose dans la vie des hommes.” Le chef du gouvernement a exhorté hier le président à signer le décret pour empêcher un acte d’euthanasie à l’encontre d’Eluana, plongée dans le coma depuis 17 ans. Le père de la femme de 38 ans, qui s’est battu depuis une dizaine d’années afin d’obtenir le droit de mourir pour sa fille, a invité le chef du gouvernement et le président à la voir dans la clinique d’Udine pour qu’ils “se rendent compte des conditions dans lesquelles elle se trouve”.