DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"oui" suisse à la libre circulation des travailleurs avec l'UE

Vous lisez:

"oui" suisse à la libre circulation des travailleurs avec l'UE

Taille du texte Aa Aa

La Suisse a dit “oui”, “oui“ au libre accès des ressortissants de l’Union européenne au marché du travail helvétique, y compris pour les Roumains et les Bulgares, derniers arrivés dans l’UE. 
 
Le “oui“ a recueilli plus de 59 % des voix lors du référendum organisé ce dimanche. Une approbation massive qui a surpris les observateurs qui craignaient que la crise économique accentue les tentations de repli sur soi de la population.  
 
La droite populiste menée par l’UDC avait ainsi appelé a voté “non” jouant sur la peur du chômage  et affirmant que les Bulgares et les Roumains allaient “voler” leurs emplois aux Suisses.
 
Soutenue par la majorité des partis helvétiques, Berne a fait valoir qu’au contraire, la coopération économique avec le premier partenaire de la Suisse constituait un rempart contre une aggravation de la crise. 

En effet, en cas de rejet de la libre circulation des travailleurs avec l’Union européenne, six autres accords facilitant les échanges commerciaux entre la Confédération et les membres de l’Union seraient automatiquement devenus caducs. Ce ne sera donc pas le cas au grand soulagement de Berne et Bruxelles.