DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

les suisses votent sur la libre circulations des travailleurs européens

Vous lisez:

les suisses votent sur la libre circulations des travailleurs européens

Taille du texte Aa Aa

Les Suisses décident aujourd’hui du sort des relations économiques cruciales de leur pays avec l’Union européenne.

Ils devront dire oui ou non au maintien des accords sur la libre circulation et à leur extension à la Roumanie et la Bulgarie, derniers pays entrés dans l’Union Le oui est soutenu par Berne et les acteurs économiques du pays. L’enjeu de ce référendum est de taille. Bruxelles a prévenu qu’un non rendrait caducs les 7 accords économiques signés entre Berne et Bruxelles en 1999. Or, la Suisse, très dépendante de son commerce extérieur, envoie les deux tiers de ses exportations vers l’Europe. Les Suisses avaient déjà commencé à voter par correspondance. Ils sont d’autant plus sensibles à ce dossier que la crise économique n‘épargne pas leur pays. La droite populiste agite le spectre du chômage et décrit la Bulgarie et la Roumanie comme deux pays du tiers monde au sein de l’Union européenne. D’après le dernier sondage datant du 30 janvier, le discours de la droite populiste a percé. Le non a progressé jusqu‘à 43%. Le oui, soutenu entre autres par les agriculteurs, rassemblait cependant plus de partisans.