DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rescapés de l'enfer

Vous lisez:

Rescapés de l'enfer

Taille du texte Aa Aa

Le centre communautaire de Whittlesea sert de refuge aux habitants de la localité voisine de Kinglake, dévorée par les flammes.

La plupart d’entre eux ont vu leur maison brûler sous leurs yeux. D’autres ont perdu des proches. Le pire reste l’incertitude. “ Mon amie vient d’apprendre qu’elle a perdu sa maison, dit une femme en pleurs. Mon mari et le sien sont toujours là-haut et ils n’ont pas de carburant, ni d’eau ! Ils ont besoin d’aide !” Les témoignages de ces survivants rivalisent d’horreur ; nombre d’entre eux ont bien crû y rester. “ C‘était comme si la nuit était tombée d’un coup, raconte une mère de famille. Et alors que je conduisais, les arbres brûlaient le long de la route, vous pouviez les entendre éclater et crépiter et ce qui me passait par la tête c‘était : je suis dans une voiture avec huit enfants, et nous allons finir comme ceux des infos, brûlés vifs dans notre véhicule.” Il y a deux jours encore, Whittlesea s’apprêtait à accueillir des Australiens venus de tout le pays pour son festival annuel de musique country. Aujourd’hui, alors que le deuil et la peur se sont emparé de la petite ville, la solidarité s’organise. Les volontaires sont de plus en plus nombreux à se mettre à disposition de la communauté.