DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Geert Wilders se fait refouler à son arrivée en Grande-Bretagne

Vous lisez:

Geert Wilders se fait refouler à son arrivée en Grande-Bretagne

Taille du texte Aa Aa

Le député néerlandais d’extrême droite s’est vu refuser l’entrée au Royaume Uni et va donc être renvoyé chez lui.

C’est en raison de ses propos sur l’Islam et les musulmans que Geert Wilders est persona non grata au Royaume Uni. Il a notamment réalisé un film sur le Coran qu’il devait projeter à la chambre des Lords, sur invitation d’un député anglais, conservateur et anti-européen : “Je pense qu’il a le droit de dire ce qu’il dit et particulièrement au parlement, il s’agit donc ici de liberté de parole. Cet homme doit être autorisé à dire ce qu’il pense et à répondre à des questions. Ensuite chacun pourra se faire une opinion”. Les opposants à Wilders parlent simplement d’incitation à la haine et de possibles troubles à l’ordre public : “Si vous faites ça pour provoquer et inciter à la haine ou à la violence, alors on doit vous l’interdire, estime ce Lord travailliste et musulman. Dans notre pays, nous avons banni des gens comme des imams radicaux et des douzaines d’autres personnes, car nous pensions qu’elles pouvaient être une menace pour la sécurité nationale”. Le film de Geert Wilders, qui lui vaut en ce moment des poursuites judiciaires aux Pays-Bas, est destiné à montrer ce qu’il considère comme le caractère “fasciste” du Coran, ouvrage dont il demande l’interdiction et qu’il compare à “Mein Kampf” d’Adolf Hitler.