DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les délinquants sexuels dans le collimateur du gouvernement

Vous lisez:

Les délinquants sexuels dans le collimateur du gouvernement

Taille du texte Aa Aa

L‘étau se resserre en Italie autour des deux Roumains soupçonnés du viol d’une jeune fille samedi soir dans un parc de Rome. La police les a identifiés. Dans le même temps, un projet de loi est en discussion pour durcir la législation à l’encontre des délinquants sexuels. Un ministre, membre de la Ligue du Nord, a même prôné la castration chirurgicale. Autre mesure à l‘étude : la mise en place de groupes de surveillance, composés de citoyens non armés. Une proposition contestée par l’opposition d’autant que quatre immigrés ont été roués de coup hier dans un restaurant par des hommes cagoulés.

Le racisme ambiant est devenu difficile à supporter pour certains immigrés, comme ce Roumain : “je suis en règle, j’ai un contrat de travail mais la situation a changée depuis bien longtemps, donc je n’ai plus trop envie de vivre ici.” “- ça n’a aucun sens. C’est du racisme, ajoute cette Italienne. Quelque part, on cherche à alimenter tout cela.” Le projet de loi sur les violences sexuelles a déjà été approuvé par le Sénat, il est en discussion à la Chambre des députés, mais le gouvernement de Silvio Berlusconi voudrait accélérer la procédure par décret, ce qui suscite le débat en Italie.