DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cambodge : Douch enfin devant ses juges

Vous lisez:

Cambodge : Douch enfin devant ses juges

Taille du texte Aa Aa

Le procès de l’ancien responsable Khmer Rouge Kaing Guek Eav s’est ouvert mardi à Pnom Pehn au Cambodge. Surnommé Douch, il était l’ancien chef du centre de torture S-21. Vêtu d’une chemise bleue, l’accusé est resté impassible devant ses juges.

Douch est le premier dirigeant Kmhmer rouge à comparaître devant le tribunal international encadré par l’ONU et chargé de juger les survivants du régime qui a massacré 1,7 milion de personnes de 1975 à 1979. Seules quatre personnes ont survécu au camp S-21, parmi lesquelles un artiste, Vann Nath. Celui-ci n’a dû d’avoir la vie sauve qu’au fait d’avoir été choisi pour peindre des portraits de Pol Pot, le chef du régime Khmer. “Le temps est venu pour Douch de recevoir ce qu’il mérite. Même si je ne suis pas sûr que les juges puissent nous rendre à tous justice” a-t-il déclaré. L’audience n’est que préliminaire et ne porte sur un premier temps que sur des questions de procédure. Le principal procès doit commencer à la mi-mars et le verdict est attendu en septembre. Douch risque au maximum la prison à perpétuité, la peine de mort ayant été écartée. “Aujourd’hui je suis très heureux. J’ai attendu le procès de Douch pendant 30 ans. Je veux que ce pays rende justice au peuple qui a souffert sous le régime des Khmer Rouge” explique ce Cambodgien Douch est accusé de crimes contre l’Humanité, crimes de guerre, de torture et de meurtres avec préméditation. Près de 17.000 hommes, femmes et enfants ont été torturés dans le camp S-21 avant d‘être exécutés dans les “Killing Fields”.