DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parti Démocrate italien en pleine crise

Vous lisez:

Le Parti Démocrate italien en pleine crise

Taille du texte Aa Aa

Walter Veltroni jette l‘éponge pour sauver ce qui peut encore l‘être. Le Parti Démocrate italien est en pleine crise, il n’a plus de chef. L’ancien maire de Rome, à la tête du parti depuis seize mois seulement, a démissionné. Il a préféré tirer les leçons des défaites électorales de ces derniers mois. Le bureau politique de la formation de centre gauche doit se réunir ce mercredi. Le numéro 2, Dario Franceschini, est pressenti pour assurer l’intérim, une direction collégiale est également envisagée. L’ancien ministre de l‘économie du gouvernement Prodi, Pierluigi Bersani, s’est lui porté candidat à la tête du parti, un parti en proie à une guerre des chefs.

La démission de Walter Veltroni intervient après plusieurs débâcles électorales, avec d’abord les législatives de 2008, puis des scrutins régionaux : le Frioul Vénétie-Julienne, les Abruzzes, la ville de Rome et lundi la Sardaigne sont passés aux mains du centre-droit, renforçant l’assise du Cavaliere. Silvio Berlusconi qui s’est lui-même impliqué dans la campagne en Sardaigne. C’est donc en ordre dispersé que le Parti démocrate italien aborde les élections européennes du mois de juin.