DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier mort en Guadeloupe au terme d'une seconde nuit de violences et de pillages

Vous lisez:

Premier mort en Guadeloupe au terme d'une seconde nuit de violences et de pillages

Taille du texte Aa Aa

Un homme a été tué par une balle tirée depuis un barrage tenu par des jeunes à Pointe-à-Pitre. Une information donnée par la cellule de crise de la préfecture de Guadeloupe. Cet homme d’une cinquantaine d’année serait un syndicaliste.

Dans la nuit, trois policiers et trois gendarmes ont été légèrement blessés par des plombs de fusil de chasse. Du coup, le gouvernement a lancé ce matin un appel au calme, et annoncé une réunion d’urgence sur la sécurité publique aux Antilles. Enfin le président Nicolas Sarkozy recevra demain les élus antillais à l’Elysée. La Guadeloupe est entrée dans son deuxième mois de grève générale. Les revendications du LKP, organisateur de ce mouvement et des manifestations portent notamment sur les injustices sociales et le coût de la vie, dans les Antilles françaises. Une situation économique aggravée par un taux de chômage de plus de 25%.