DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le milliardaire texan Allen Stanford est peut-être le nouveau Bernard Madoff

Vous lisez:

Le milliardaire texan Allen Stanford est peut-être le nouveau Bernard Madoff

Taille du texte Aa Aa

La rumeur enfle autour du groupe bancaire Stanford dont certains clients auraient peut-être fait l’objet d’une escroquerie : conséquences : les clients des succursales du groupe Stanford au Vénézuéla font la queue pour récupérer leurs économies. Devant ce début de panique, le gouvernement vénézuélien a d’ailleurs annoncé la nationalisation de la filiale vénézuélienne de Stanford Bank. “La seule information que j’ai, explique une cliente de la banque à Caracas, c’est que le problème porte sur le propriétaire de cette banque, des problèmes personnels. Et ça a malheureusement affecté les gens qui ont déposé de l’argent dans cette banque, j’espère que tout va rentrer dans l’ordre”. Le problème c’est Allen Stanford, un milliardaire texan, propriétaire du groupe bancaire du même nom. Il est accusé par les autorités boursières américaines d’avoir vendu pour 8 milliards de dollars, soit plus de 6 milliards d’euros, des certificats de dépôts en promettant aux investisseurs des rendements très élevés. Cette affaire n’est pas sans rappeler l’affaire Madoff toute fraîche. Les actifs de Allen Stanford, ont été gelés et le citoyen a disparu dans la nature.