DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Léger glissement de stratégie de l'Otan en Afghanistan

Vous lisez:

Léger glissement de stratégie de l'Otan en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

L’Alliance atlantique, dont les ministres de la Défense sont en ce moment réunis à Cracovie, en Pologne, s’est engagée à fournir assez de troupes pour garantir la sécurité de l‘élection présidentielle afghane prévue en août.

Mais Jaap de Hoop Schaffer, comprenant les réticences de ses alliés, veut à présent axer l’action de l’OTAN sur le côté civil : “Nous aimerions, et quand je dis nous, je veux dire l’Otan, les ministres de l’Otan et le Secrétaire général, une augmentation du volet civil. La sécurité et la stabilité sont les conditions nécessaires à la reconstruction et nous devons optimiser le lien entre la partie militaire et la partie civile. Nous pouvons faire mieux en Afghanistan, et nous devons faire mieux”. A l’extérieur, pendant ce temps, quelques 500 manifestants d’extrême-gauche se sont rassemblés pour exprimer leur rejet de l’existence même d’une organisation comme celle de l’Otan. Mais c’est en avril qu’ils auront véritablement à donner de la voix, quand aura lieu à Strasbourg le sommet des Soixante ans de l’Otan.