DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elargissement : un succès politique menacé par la crise


Le bureau de Bruxelles

Elargissement : un succès politique menacé par la crise

L’Elargissement de l’Union européenne aux pays issus du bloc de l’est en 2004 a été un succès politique et économique. Mais aujourd’hui la crise et la récession font peser de nouveaux risques sur l’unité européenne. Bruxelles a fait le point sur ces cinq années d’Elargissement dans un rapport rendu ce vendredi. L‘élargissement a débuté en mai 2004 avec l’entrée de dix nouveaux Etats, tous anciens pays communistes d’Europe centrale et orientale à l’exception de Malte et Chypre. Il s’est poursuivi début 2007 avec l’intégration de la Roumanie et de la Bulgarie. “Cet élargissement a mis fin à la division de l’Europe, a permis de consolider la démocratie dans ces pays et apporté des bénéfices économiques à toute l’Union européenne, à tous les membres de l’Union” a indiqué Joaquin Almunia. La Commission souligne que l‘élargissement a permis une progression du revenu par habitant, une baisse du chômage et favorisé la croissance dans les nouveaux Etats membres. L’Union européenne aide ces pays touchés par la récession mondiale à hauteur de 7 milliards d’euros. Mais inquiets des vélléités protectionnistes de certains, tentations qui menacent de réduire le bénéfice créé par le marché unique les pays d’Europe de l’Est ont décidé de tenir un mini-sommet à Bruxelles le 1er mars, et ce juste avant un sommet extraordinaire des 27 prévu le même jour pour mieux coordonner les efforts face à la récession.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Un plan européen pour atteindre l'indépendance énergétique