DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OTAN tente de planifier la sécurisation de la présidentielle afghane

Vous lisez:

L'OTAN tente de planifier la sécurisation de la présidentielle afghane

Taille du texte Aa Aa

Le 20 Août prochain, Kaboul connaîtra un scrutin crucial pour son avenir. Les Etats-Unis, qui ont annoncé l’envoie de 17.000 hommes supplémentaires sur le terrain pour sécuriser le vote, attendent un geste de leurs 25 partenaires réunis à Cracovie, en Pologne. Mais pour l’heure seuls l’Italie et l’Allemagne ont accepté d’envoyer respectivement 500 et 600 soldats en renfort.

“L’instabilité dans une région déjà très instable, un refuge pour le terrorisme international et les souffrances du peuple afghan, est inacceptable” souligne le secrétaire général de l’Alliance Jaap de Hoop Scheffer. “C’est pourquoi tous les membres de l‘équipe, afghans et internationaux, tirent encore plus fort sur la corde en 2009”. Pourtant, de l’aveu même de l’OTAN, l’enjeu n’est pas uniquement militaire. Certes l’insurrection talibane est loin d‘être maîtrisée, mais c’est en investissant dans le civil, en améliorant la gouvernance et en bâtissant de nouvelles institutions que l’Afghanistan pourrait retrouver la paix.