DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture aujourd'hui à Toulouse en France du procès de la catastrophe de l'usine AZF

Vous lisez:

Ouverture aujourd'hui à Toulouse en France du procès de la catastrophe de l'usine AZF

Taille du texte Aa Aa

Ce procès a une dimension exceptionnelle avec plus de 1800 parties civiles. Il doit durer 4 mois et se tient dans une salle spécialement aménagée pour les débats qui seront filmés et enregistrés. Une première pour ce type d’audience.

Le procès en correctionnel va tenter de déterminer les responsabilités dans l’explosion de l’usine AZF appartenant à la société Grande Paroisse, filiale du groupe pétrolier Total. Au terme de plusieurs années d’instruction, plusieurs pistes dont celle de l’attentat ont été écartées alors que la catastrophe avait eu lieu 10 jours après le 11 septembre. Les juges ont finalement retenu l’hypothèse d’une explosion accidentelle provoquée par “un mélange inapproprié et dangereux de substances chimiques” dû à des “manquements aux obligations de sécurité”. Le 21 septembre 2001 à 10h17 précises, l‘énorme explosion avait fait 30 morts, 19 000 blessés et endommagés 30 000 logements. Le délibéré devrait être rendu vers la mi-novembre.