DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord franco-italien sur le nucléaire

Vous lisez:

Accord franco-italien sur le nucléaire

Taille du texte Aa Aa

L’Italie reprend le chemin vers l‘énergie nucléaire, 21 ans après y avoir renoncé. Silvio Berlusconi, le chef du gouvernement italien, a reçu mardi à Rome le président français Nicolas Sarkozy pour un sommet bilatéral. Les deux dirigeants ont signé un accord de coopération nucléaire. “Si l’Italie devait confirmer le choix du retour au nucléaire, a déclaré le président français, la France lui propose un partenariat sans limite. S’agissant du nucléaire, nous voulons développer une énergie propre avec nos amis italiens”.

Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy ont aussi un désir commun : rendre le G8 plus fort en l‘élargissant aux pays émergents. “Nous avons trouvé un accord pour changer la formule du G8, a expliqué le chef du gouvernement italien. Durant la deuxième journée, six pays de plus seront présents, des économies émergentes comme l’Inde, la Chine, l’Afrique du Sud, le Mexique, le Brésil. Nous avons décidé aussi d’inviter l’Egypte comme représentant du monde arabo-musulman et africain”. L’accord franco-italien sur l‘énergie nucléaire couvre toute la filière, de la recherche au traitement des déchets, en passant par la construction de centrales. Les groupes énergétiques français EDF et italien ENEL se sont d’ailleurs entendu pour construire quatre réacteurs de troisième génération EPR en Italie.