DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barack Obama : conjuguer rigueur et réforme

Vous lisez:

Barack Obama : conjuguer rigueur et réforme

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama met la barre très haut aux Etats-Unis : réduire le déficit abyssal du pays, relancer l‘économie à coups de centaines de milliards de dollars et donner une couverture-maladie à des dizaines de millions d’Américains.

Le président américain, qui présentera jeudi son premier budget, s’est engagé hier à diminuer de moitié et d’ici la fin de son mandat le déficit qu’il a hérité de son prédécesseur. Il s‘élèverait à 1200 milliards de dollars. “Ce ne sera pas facile, a indiqué Barack Obama. Cela nous demandera de prendre des décisions difficiles et d’affronter les défis que nous avons longtemps négligés. Mais je refuse de laisser à nos enfants une dette qu’ils ne peuvent rembourser. Cela veut dire prendre ses responsabilités maintenant, afin de maîtriser nos dépenses.” Barack Obama veut contrôler les dépenses et tenir sa promesse sur une vaste réforme du système de santé. Hier matin, le chef de la Maison-Blanche a annoncé que son gouvernement allait commencer à distribuer plus de 15 milliards de dollars pour aider les états à préserver la couverture maladie de vingt millions d’Américains. Dans la soirée, les projecteurs étaient braqués sur la bourse de New York. Elle a fini en baisse à son plus bas niveau depuis 12 ans. Le Dow Jones affichait -3,41% et le Nasdaq -3,71 dans un climat de crainte pour la santé des grandes banques américaines.