DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les boulangers allemands accusent Bruxelles de mettre en danger le bretzel

Vous lisez:

Les boulangers allemands accusent Bruxelles de mettre en danger le bretzel

Taille du texte Aa Aa

Le bretzel allemand serait-il une espèce menacée ? C’est que ce redoutent les boulangers du pays, qui pointent un doigt accusateur vers Bruxelles. En cause, un projet de réglementation européenne qui classerait le bretzel – non pas celui du rayon apéritif, mais celui des boulangeries – dans la catégorie des aliments trop salés.

“Je voudrais clarifier ceci. La Commission n’est en train d’interdire aucun pain et n’a pas l’intention de réglementer les quantités de sel dans le pain, que ce soit en Allemagne ou où que ce soit ailleurs dans l’Union. Au contraire, nous sommes conscients de l’importance et du caractère sensible de cette question. Ce que nous faisons s’appuie sur une vaste consultation pour rendre plus transparentes auprès des consommateurs les qualités nutritionnelles des aliments,” a expliqué une porte-parole de la Commission. Cette réglementation est pensée pour encadrer les allégations nutritionnelles souvent affichées abusivement sur les produits. Mais à trop vouloir définir ce qui est raisonnable ou ne l’est pas, la Commission s’attire une fois encore les foudres d’Européens lambda, contrariés des incidences bruxelloises sur leurs us et coutumes.