DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La vengeance d'une victime de l'ETA

Vous lisez:

La vengeance d'une victime de l'ETA

Taille du texte Aa Aa

C’est un fait rarissime au Pays Basque espagnol. Un villageois de la localité de Lazkoa, dont la maison a été endommagée lors du dernier attentat des indépendantistes basques, s’en est pris à l’une des tavernes réputées proche du groupe terroriste.

Interpellé par la police, l’homme a très vite été relâché mais il a fuit la région de peur de représailles. L’incident est intervenu quelques heures à peine après le rassemblement silencieux des représentants des principaux partis politiques basques pour protester contre l’attentat de Lazkao. Le local du parti socialiste avait été détruit par une explosion lundi matin. Les violences au Pays Basque espagnol se multiplient alors que la région doit renouveler son gouvernement dimanche. Pour la première fois aucune liste proche de l’ETA ne peut se présenter.