DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Redonner confiance à une Amérique, ébranlée par la crise

Vous lisez:

Redonner confiance à une Amérique, ébranlée par la crise

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama s’y est efforcé la nuit dernière lors de son premier grand discours devant le Congrès.

Souvent ovationné, le nouveau locataire de la Maison Blanche a donné le véritable coup d’envoi des chantiers de sa présidence. Une ambition fortement soutenue par les parlementaires américains à commencer par les démocrates comme ce sénateur de l’Illinois, l’ancien état du président : “C’est l’un des discours les plus forts jamais prononcés par un président. Il a vraiment compris à quel point la nation était troublée, inquiète, en perte de confiance et il a identifié les problèmes de l’Amérique et comment y remédier”. Confronté à un déficit abyssal de plus de 1500 milliards de dollars et à une crise économique sans précédent depuis les années 30, Barack Obama se veut volontariste. Chasse au gaspillage, réforme de la défense et de grands investissements dans les infrastructures et les écoles telles sont les cap fixés par le président. De quoi ravir même les républicains à l’image de ce représentant de l’Etat de Virginie qui précise que républicains et démocrates doivent agir ensemble et surtout très rapidement. Certains voix discordantes dénoncent une intervention trop importante de l’Etat fédéral selon eux nuisible pour l‘économie. Les mois qui viennent seront sans doute déterminants, en attendant, 68% des américains soutiennent l’action du président Obama en espérant que les résultats soient rapides et surtout à la hauteur.