DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un groupe d'experts propose un dispositif pour mieux surveiller les banques européennes

Vous lisez:

Un groupe d'experts propose un dispositif pour mieux surveiller les banques européennes

Taille du texte Aa Aa

Comment s’assurer que le système financier ne connaisse plus pareille crise ? Le groupe d’experts réuni par Bruxelles vient de donner sa réponse. Il propose de créer deux nouvelles entités pour évaluer en permanence les risques et mieux coordonner la surveillance en Europe. A la tête du groupe, Jacques de Larosière :

“Je pense que si l’Europe arrive à monter ce système qui n’est pas très compliqué – il peut être fait rapidement, et la Banque centrale européenne en est désireuse – si on monte ça, on aura une crédibilité vis-à-vis des instances internationales que nous n’avons pas aujourd’hui.” L’organe principal, le comité européen du risque systémique, pourrait imposer ses décisions à un pays en cas de menace réelle. Une grosse concession des Etats. Mais pour les partisans d’une transparence absolue, il faudrait bien plus pour transformer le système. D’où une mise en scène organisée devant les locaux de la Commission, des cow-boys représentant l’intérêt public attrapant au lasso les banques. “L’industrie financière a toujours eu une immense influence sur les politiques de la Commission européenne. La Commission a suivi ce que les banques lui ont dit et cela se reflète dans la composition même de ce groupe.” D’après une enquête de ces militants, au moins quatre des huit experts qui composent le groupe ont des liens étroits avec les institutions financières les plus impliquées dans la crise.