DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'espion estonien vendait des secrets de l'Otan aux Russes


Estonie

L'espion estonien vendait des secrets de l'Otan aux Russes

12 ans et demi de prison pour avoir vendu des secrets de l’Otan et de son pays à la Russie. C’est la peine dont l’Estonien Herman Simm a écopé hier. Cet ancien haut responsable du ministère estonien de la Défense avait plaidé coupable. Il a transmis près de 3000 documents secrets à Moscou entre 1995 et 2006. Le tribunal l’a également condamné à 1,3 million d’euros d’amende pour les dommages causés aux système de communication et de sécurité estoniens.

Selon les médias locaux, Simm a affirmé avoir été victime d’un chantage de la part de la Russie. Moscou l’aurait menacé de révéler son ancienne collaboration avec le KGB. Les autorités russes ont nié toute implication dans cette affaire. En 2004, la Russie avait vu d’un très mauvais oeil l’adhésion à l’Otan de l’Estonie, ancienne république soviétique. Le pays balte a recouvré l’indépendance en 1991.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La police irlandaise ne veut pas faire les frais de la crise