DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Bangladesh vers la fin de la mutinerie

Vous lisez:

Le Bangladesh vers la fin de la mutinerie

Taille du texte Aa Aa

Au Bangladesh, les soldats mutins ont accepté de déposer les armes devant la ministre de l’Intérieur, et de regagner leurs casernes, après 18h de violence. Selon les autorités, les insurgés auraient mis fin à leur révolte après le discours du Premier ministre qui les a sommés de cesser leur action.

Les paramilitaires se sont soulevés hier dans la capitale : une mutinerie au sein d’une unité des gardes-frontières, baptisée les Bangladesh Rifles, qui s’est étendue à plusieurs régions, où tout n’est peut-être pas rentré dans l’ordre à l’heure qu’il est.

Les Bangladesh Rifles se sont soulevés à Dacca pour obtenir des augmentations de salaire. Les mutins affirment avoir abattu 50 officiers qu’ils retenaient en otage.

Cette rébellion intervient deux mois après les élections législatives qui étaient censées rétablir la démocratie, après deux années d‘état d’urgence imposé par un régime soutenu par l’armée.