DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernier jour de campagne pour deux régionales test

Vous lisez:

Dernier jour de campagne pour deux régionales test

Taille du texte Aa Aa

Conserver la Galice et remporter le Pays basque, c’est la double ambition du gouvernement socialiste espagnol à l’occasion d‘élections régionales dans ces provinces dimanche.

Selon les sondages, Patxi Lopez, le candidat du PSOE, a un court avantage au Pays basque. Hier soir, le chef du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero, est venu en personne lui prêter main forte à Bilbao. “ Ce qui peut arriver de mieux au Pays basque, au parti socialiste, à la vie quotidienne, à la liberté et à la paix, c’est Patxi Lopez au gouvernement basque !” a-t-il lancé. L’actuel tenant du titre, le nationaliste modéré Juan José Ibarretxe, faisait lui campagne à Vitoria. Pour la première fois en 30 ans, la présidence du gouvernement régional pourrait échapper à son parti, le PNV. A noter : l’exclusion inédite du scrutin des partis séparatistes radicaux liés à l’ETA. La formation terroriste a d’ailleurs qualifié ces élections “d’antidémocratiques” et a appelé ses sympathisants à voter nul. L’autre scrutin test se déroulera en Galice. Les conservateurs espèrent reprendre cette région aux socialistes dans un contexte de récession et de controverse politique. Les troupes de Mariano Rajoy partent cependant avec le handicap d’une enquête pour corruption au sein du Parti Populaire. Toutefois, l’actuel président de Galice, le socialiste Emilio Perez Touriño pourrait faire les frais d’une polémique sur le coût de la remise à neuf des locaux gouvernementaux.