DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les 27 affichent leur solidarité et leur refus du protectionnisme

Vous lisez:

Les 27 affichent leur solidarité et leur refus du protectionnisme

Taille du texte Aa Aa

“Agir ensemble et de manière coordonnée pour redresser nos économies” : c’est le mot d’ordre de l’Union européenne (UE) martelé ce dimanche à Bruxelles. Les 27 s‘étaient réunis pour tenter de retrouver une cohésion face à la crise économique et financière, après les cafouillages de ces dernières semaines. En particulier avec l’annonce du plan français de soutien aux constructeurs automobiles français.

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a ainsi rappelé son hostilité au protectionnisme. “Nous avons débattu de sujets spécifiques comme le secteur automobile, a-t-il précisé. Et nous avons regardé comment il était possible de soutenir ce secteur mais sans aller contre les règles du marché intérieur et sans prendre de mesures nationales qui pourraient nuire à d’autres pays.” Une allusion on ne peut plus claire aux conditions de territorialité imposées par la France à Renault et à Peugeot. Conditions que ce pays a finalement levées in extremis samedi, obtenant du même coup un timide feu vert de la Commission à son plan. Autre sujet à l’ordre du jour, le désir affiché par certains Etats membres, comme la Hongrie, d’accélérer l’intégration à la zone euro. C’est trop tôt pour cela, a répondu le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek, qui préside actuellement l’UE. “La majorité des pays se sont mis d’accord sur le fait que ce serait pour le moment une erreur de changer les règles du jeu”, a-t-il précisé. La Hongrie s’est également heurtée à une fin de non-recevoir sur sa demande d’un plan global pour aider les pays de l’est de l’Europe. Pas question d’un tel plan, a commenté Mirek Topolanek, mais il est clair que l’UE soutiendra les pays au cas par cas et qu’elle “ne laissera personne sur le bord de la route”, a-t-il cru bon d’ajouter. Les 27 se sont donné rendez-vous les 19 et 20 mars pour le prochain conseil européen. Il leur faudra alors concrétiser leur intention énoncée ce dimanche de travailler main dans la main et d‘être solidaire…