DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise : les pays de l'Est seront aidés au cas par cas

Vous lisez:

Crise : les pays de l'Est seront aidés au cas par cas

Taille du texte Aa Aa

La solidarité oui, mais pas à n’importe quel prix. Alors que l’Union européenne commence à célébrer les cinq ans du grand élargissement à l’Est, les Etats-membres cherchent la parade à une aggravation de la crise. Dimanche, tous se sont engagés à ne pas céder aux sirènes du protectionnisme. Mais il n’y aura pas de plan d’aide massif pour l’Est comme le réclamait la Hongrie. Les pays les plus en difficulté seront aidés au cas par cas.

Quant à accélérer l’adoption de la monnaie unique dans les pays de l’Est, il faut y réfléchir, répondent – prudents – les membres de la zone euro. Les critères ne seront pas assouplis, mais la période de transition de deux ans pourrait peut-être être raccourcie, comme l’explique le Premier ministre lituanien. “Au cours des discussions, il y a eu une déclaration des grands pays européens disant qu’une telle possibilité devrait être discutée en privée, sans que la Lituanie ait été mentionnée spécifiquement.” Certains des nouveaux Etats membres, durement touchés par la crise, ont vu leur monnaie et leurs marchés boursiers piquer du nez ces dernières semaines, et misent sur l’effet parapluie de l’euro.