DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Cebit de Hanovre du 3 au 8 mars : les hautes technologies face à la crise

Vous lisez:

Le Cebit de Hanovre du 3 au 8 mars : les hautes technologies face à la crise

Taille du texte Aa Aa

Avec un nombre d’exposants en chute libre, et la défection de certains grands acteurs comme le sud-coréen Samsung, le salon Cebit des hautes technologies de Hanovre subit la crise avec brutalité. La chute est violente. Pour un salon qui attirait encore plus de 8.000 entreprises au plus fort de la bulle internet en 2001, le nombre d’exposants attendus à Hanovre est en recul de plus de 26% par rapport à l‘édition 2008. Au total 4.300 entreprises de 69 pays ont fait le déplacement dans le nord de l’Allemagne. Commentaire de la société organisatrice du Cebit : “vu l’ampleur de la crise, ces chiffres sont un succès”.

Pour l‘édition 2009, le Cebit s’est recentré sur les visiteurs professionnels. D’une part ce recentrage pourrait lui coûter cher car les entreprises réduisent drastiquement leurs voyages d’affaires depuis quelques mois et d’autre part les consommateurs avides de gadgets électroniques, ont tendance eux, à se tourner vers des évènements concurrents comme le récent Congrès de la téléphonie mobile de Barcelone, l’Ifa de Berlin ou encore le Consumer Electronic Show de Las Vegas.