DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Résultats mitigés pour le parti socialiste après les élections régionales en Espagne

Vous lisez:

Résultats mitigés pour le parti socialiste après les élections régionales en Espagne

Taille du texte Aa Aa

Les journaux espagnols ont souligné ce matin un “changement historique” lors des élections basques, car le PNV de Juan José Ibarretxe qui gouverne depuis 29 ans, et ses alliés ne disposent plus de majorité à l’assemblée régionale. Le PNV est cependant arrivé en tête des élections et a même amélioré son score.

“Nous avons gagné l‘élection, nous pouvons donc le célébrer”, s’exclamait Ibarretxe hier soir. Le PNV obtient 30 sièges sur 75. Mais ses alliés font un mauvais score. Les socialistes, eux passent de 18 à 24 sièges. Les conservateurs du parti populaire en récoltent 13. L’hypothèse d’une alliance entre les socialistes et le PNV n’est pas écartée ni celle entre socialistes et PP. D’ailleurs Patxi Lopez, le candidat socialiste, a déclaré hier soir qu’il n’avait pas renoncé à son désir de se présenter au poste de chef du gouvernement régional. En Galice, les conservateurs ont retrouvé la majorité absolue et le pouvoir qu’ils avaient perdus lors des précédentes élections. Une victoire qui permet de renforcer le dirigeant du Parti populaire, Mariano Rajoy. Pour le journal de droite el Mundo, les élections galiciennes sont le premier revers électoral du chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero.