DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ecosse veut enrayer le problème grandissant de l'alcoolisme

Vous lisez:

L'Ecosse veut enrayer le problème grandissant de l'alcoolisme

Taille du texte Aa Aa

Edimbourg veut empêcher les Ecossais de trop lever le coude. Pour enrayer un problème de santé publique croissant, le gouvernement régional veut interdire les ventes d’alcool à prix cassé. L’exécutif prévoit ainsi de fixer un prix minimum par unité d’alcool.

L’Ecosse figure au 8è rang mondial pour la consommation d’alcool, les ravages sont importants explique la ministre de la Santé : “une femme écossaise a plus de chance de mourir d’une maladie liée à l’alcool qu’un homme anglais? Nous avons 42.000 hospitalisations liées à la boisson chaque année. C’est un gros problème que nous devons nous préparer à résoudre avec des solutions courageuses”.

Le gouvernement régional a renoncé l’année dernière à modifier l‘âge légal pour acheter de l’alcool. Reste que ces excès coûtent 2,5 milliards d’euros au contribuable écossais chaque année. “Les gens vont continuer à boire autant qu’ils le veulent. Il faut cibler les jeunes lorsqu’ils commencent à boire. Les plus vieux eux continueront de boire comme ils le veulent”. En 2007 près de 50 millions de litres d’alcool pur ont été bus en Ecosse, soit 11,8 litres par an par personne de plus de 16 ans, ce qui revient à 570 pintes de bière par personne.