DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise se cache au Salon automobile de Genève

Vous lisez:

La crise se cache au Salon automobile de Genève

Taille du texte Aa Aa

Si le salon de l’automobile de Genève qui ouvre ses portes au public jeudi reflète les interrogations voir les angoisses des constructeurs automobiles qui pilotent au plus juste leurs dépenses et reportent leurs objectifs sur leurs parts de marché; tous les constructeurs y présentent des nouveautés convaincus que le renouvellement reste un argument majeur de vente. Même les constructeurs de voiture de luxe le disent : c’est en période de crise que les voitures neuves les aident le plus. Mais la crise n‘épargne personne. “Nos clients sont à l’abri mais pas immunisés contre la crise, explique Tom Purves le patron du célèbre constructeur Rolls Royce. Chacun dans cette situation doit relever ses propres défis, et c’est difficile. D’habitude, nos produits sont touchés plus tard dans le cycle mais ils sortent également plus tard du cycle de ralentissement”. Les responsables des constructeurs automobiles sont persuadés que les niveaux de marché extrêmement bas actuellement devraient continuer non seulement en 2009 mais également en 2010. 85 voitures sont présentées à Genève en “premières mondiales ou européennes”. Dans ce contexte de crise, Opel, la filiale européenne de General Motors a dévoilé à Genève son prototype de voiture hybride-électrique Ampera, dotée d’une technologie inspirée de celle du projet Volt aux Etats Unis, mais la version définitive de l’Ampera n’est pas attendue avant 2011.