DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Pologne est soulagée : Steinbach ne dirigera pas le centre des expulsés allemands

Vous lisez:

La Pologne est soulagée : Steinbach ne dirigera pas le centre des expulsés allemands

Taille du texte Aa Aa

La Pologne pousse un ouf de soulagement après la décision de la Fédération des expulsés allemands. Le futur mémorial de Berlin consacré aux expulsés d’Europe de l’Est après la Seconde guerre mondiale ne sera pas dirigé par Erika Steinbach, députée conservatrice et présidente de la Fédération des expulsés allemands. Steinbach est accusée en Pologne de vouloir relativiser les souffrances dues au nazisme. Les Polonais lui reprochent aussi de s‘être opposée en 1990 à la reconnaissance par l’Allemagne du tracé de sa frontière avec la Pologne.

Fin février, le premier ministre polonais Donald Tusk avait évoqué ce dossier épineux avec la chancelière allemande Angela Merkel. Le futur centre berlinois sera dédié à ces millions d’Allemands expulsés après la défaite d’Hitler de régions d’Europe centrale et orientale où ils vivaient depuis des décennies voire des siècles. Une grande partie a dû fuir des territoires attribués à la Pologne. Mais des millions de Polonais ont également été victimes des modifications de frontières.