DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le britannique Gordon Brown veut appeller le Congrès américain à un front commun

Vous lisez:

Le britannique Gordon Brown veut appeller le Congrès américain à un front commun

Taille du texte Aa Aa

Temps froid sur le Capitole, et sur l‘économie mondiale. Et pour tenter de contrer la tempête financière que secoue la planète, Gordon Brown va appeller les amis d’Amérique à faire front commun. Discours attendu cet après-midi devant le Congrès après sa rencontre hier soir avec Barack Obama. Premier dirigeant européen à avoir rendu visite au nouveau président américain, le Premier ministre britannique a défendu l’idée du “new deal mondial” dans l’optique du G 20 le 2 avril à Londres. Les deux hommes sont d’accord sur la nécessité d’un profond changement des règles du marché.

“Nous avons parlé ensemble du besoin de superviser de facon appropriée les systèmes bancaires parallèles, des endroits ou les pratiques bancaires ont été inacceptables, les politiques de rémunération anarchiques, non pas menées en fonction de succès à long terme mais d’accords à court terme. Et ce sont ces changements que nous avons déjà annoncé que nous allons entreprendre…” Changer les règles pour restaurer la confiance, le président américain est toutefois resté prudent quant à un contrôle international du système américain. Une visite quelques heures après la chute de Wall Street à un niveau jamais vu depuis douze ans, et alors que l’indice Tootsie de Londres est au plus bas depuis six ans.