DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Branle-bas de combat du gouvernement allemand pour voler au secours d'OPEL

Vous lisez:

Branle-bas de combat du gouvernement allemand pour voler au secours d'OPEL

Taille du texte Aa Aa

Le ministre de l’Economie, Karl-Theodor zu Guttenberg, doit rencontrer ce vendredi les dirigeants du constructeur allemand, mais aussi le directeur financier de sa maison mère, General Motors.

A l’heure où l’Europe tente de sauvegarder son secteur automobile, Berlin envisage de débloquer des fonds pour la firme allemande menacée de faillite. Une aide qui ne sera pas sans conditions, comme le confirme la coalition au pouvoir. Le gouvernement exige un plan de sauvetage solide, ce qui n’est pas encore le cas selon la chancelière Angela Merkel. Opel devra donc revoir sa copie pour obtenir les 3,3 milliards d’euros demandés à l’Etat. Seule certitude pour l’heure : le constructeur allemand a prévu de supprimer 3.500 emplois au maximum.