DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'attentat en Irlande du Nord ne fera pas dérailler la paix estime Gordon Brown

Vous lisez:

L'attentat en Irlande du Nord ne fera pas dérailler la paix estime Gordon Brown

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre britannique a immédiatement réagi après la mort de deux soldats hier soir dans l’attaque de leur base par un commando armé.

Quatre autres personnes, dont deux militaires ont été grièvement blessés. Gordon Brown condamne mais se dit confiant pour la paix : “Aucun meurtrier ne pourra faire dérailler un processus de paix qui a le soutien d’une très grande majorité des gens en Irlande du Nord. Nous allons accroître nos efforts pour que le processus de paix perdure”. La fusillade a eu lieu sur la base de Massereene, dans le comté d’Antrim au nord-ouest de Belfast. Les tireurs se seraient faits passer pour des livreurs de pizzas. Ils sont toujours en fuite. Pour cet élu local nationaliste, “cela ressemble à une attaque des républicains dissidents. C’est un coup dévastateur pour nous à Antrim, et pour le processus de paix en Irlande du Nord, déplore-t-il. Cela nous ramène à la sale époque où les gens se faisaient tuer en pleine rue.” Cette fusillade intervient alors que la police provinciale vient de solliciter l’aide d’un régiment basé à Antrim pour enquêter sur des républicains dissidents, potentiellement violents. En 1998, l’accord de paix de Stormont dit du Vendredi Saint a mis un terme à 30 ans de violences entre républicains catholiques et loyalistes protestants en Ulster. Près de 3500 personnes ont été tuées.