DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le MI5 accusé de complicité de torture.

Vous lisez:

Le MI5 accusé de complicité de torture.

Taille du texte Aa Aa

Il accuse le MI5 de complicité de torture.

Binyam Mohamed, un Ethiopien de 30 ans, est rentré en Grande-Bretagne le 23 février après avoir été relâché de la prison de Guantanamo. Il avait été arrêté en 2002 en Afghanistan où il suivait un entraînement militaire. Ses sept années de captivité, il les raconte aujourd’hui dans les pages du Mail on Sunday. Il y décrit les tortures qu’il a subies en Afghanistan et au Maroc – les jours enfermés dans le noir avec des haut parleurs crachant la même musique en continu, ou encore les entailles au scapel sur son pénis. Le Maroc, où il accuse les services de renseignement britanniques d’avoir fourni des informations et une liste de questions à ses tortionnaires marocains et américains. Alors que Londres dément, les organisations de défense des droits de l’Homme réclament une enquête. Binyam Mohamed lui, se dit émotionnellement mort. Il va suivre une thérapie à la fondation Helen Bamber à Londres, centre mondialement réputé qui traite les victimes de torture.