DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Omar el-Béchir au Darfour

Vous lisez:

Omar el-Béchir au Darfour

Taille du texte Aa Aa

Omar el-Béchir n’en finit plus de défier la communauté internationale.

Vêtu d’un costume de chef tribal du sud, le président soudanais a annoncé hier à une foule en délire qu’il se rendrait au Darfour aujourd’hui. Un pied de nez à la Cour pénale internationale, qui il y a cinq jours, a émis un mandat d’arrêt contre lui pour crime de guerre et crime contre l’humanité dans cette province du sud ouest du pays. Omar el-Béchir a déjà fait expulser en représaille les 13 ONG les plus actives au Darfour. Des ONG qu’il a accusées hier de détourner 99% des dons qu’elles reçoivent. Le Darfour est en proie à la guerre civile depuis 2003. Le conflit a fait 300 000 morts selon l’ONU, 10 000 selon Khartoum. Plus de 2,7 millions de personnes ont été déplacées. L’expulsion des ONG va priver de nourriture, d’eau potable et de soins de santé plus d’un million de réfugiés au Darfour. L’ONU redoute des mouvements massifs de population à même d’accroître l’exposition des civils aux combats entre les rebelles et l’armée soudanaise.