DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Différend frontalier entre la Slovénie et la Croatie : vers un début de dialogue

Vous lisez:

Différend frontalier entre la Slovénie et la Croatie : vers un début de dialogue

Taille du texte Aa Aa

C’est un premier pas vers une médiation dans le différend frontalier qui oppose la Slovénie et la Croatie. D’abord réticente à l’idée d’une médiation européenne, la Croatie a finalement accepté les bons offices du Nobel de la Paix Marrti Ahtisaari.

Il devra tenter de trouver un terrain d’entente sur les petites bandes terrestre et côtière revendiquées par les deux pays depuis leur indépendance en 1991. Le Président croate Stipe Mesic a néanmoins fixé ses conditions à l’issue d’une réunion avec le Premier ministre et les dirigeants des principaux partis. Même si un compromis est trouvé, ce sera à la Cour Internationale de Justice de trancher définitivement l’affaire. La Croatie y tient dur comme fer. Si ce différend est devenu un enjeu européen, c’est parce que la Slovénie bloque les négociations d’adhésion de son voisin. Elle réclame avant tout le désenclavement de ses eaux territoriales, coincées entre les eaux italiennes et croates dans l’Adriatique, et veut un corridor d’accès aux eaux internationales. Pour Olli Rehn, le commissaire européen à l’Elargissement, Zagreb a encore une chance de boucler ses négociations d’adhésion d’ici la fin de l’année, à condition de lever cette difficulté au plus vite. Il rencontrera dès ce mardi les chefs de la diplomatie croate et slovène.