DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Proche-Orient se réjouit de la venue du Pape, même sur fond de polémique

Vous lisez:

Le Proche-Orient se réjouit de la venue du Pape, même sur fond de polémique

Taille du texte Aa Aa

Benoît XVI ira en Terre Sainte du 8 au 15 mai, neuf ans après Jean-Paul II. Il se rendra à Nazareth, Jérusalem, Béthléem… Un pélerinage pour “demander à Dieu de faire au Proche-Orient et à l’humanité le précieux don de l’unité et de la paix”.

On ne connaît pas encore les détails de chaque étape. Mais Benoît XVI devrait se rendre à Yad Vashem, le mémorial de Jérusalem consacré aux victimes de l’Holocauste. Il n’est toutefois pas question de visiter le musée: la polémique sur Pie XII et le fait qu’il se soit abstenu de condamner la Shoah aux côtés des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale est plus que jamais d’actualité. Selon le directeur du Mémorial Yad Vashem, Avner Shalev, “Benoît XVI est une sorte de produit de sa génération. Il a été obligé, autant que nous le sachions, d’aller aux jeunesses hitlériennes, et finalement il n’avait rien à voir avec ça. Malgré tout, ces faits marquent les esprits.” Et puis récemment différents scandales ont agité l’Eglise catholique, comme la levée de l’excommunication de Mgr Williamson. Benoît XVI a maintenu sa décision alors que cet évêque a tenu des propos négationnistes. Malgré tout les Israéliens se réjouissent de ce voyage papale: promesse de retombées touristiques et économiques importantes…