DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Soudan relâche l'opposant Hassan al-Tourabi

Vous lisez:

Le Soudan relâche l'opposant Hassan al-Tourabi

Taille du texte Aa Aa

Il avait appelé le président soudanais à se rendre à la justice internationale. L’opposant islamiste Hassan al-Tourabi, 77 ans, a éte libéré par Khartoum hier sans plus d’explications, près de deux mois après son arrestation pour avoir affirmé qu’Omar el-Béchir était politiquement coupable de crimes au Darfour.

Cette libération est intervenue alors que le même el-Béchir paradait au Darfour au vu et au su de la Cour pénale internationale, qui a émis mercredi un mandat d’arrêt contre lui pour crimes de guerre et contre l’humanité. “ La CPI, les juges et le procureur, je les foule au pied,” a lancé le président soudanais qui a sommé les ONG, les casques bleus et les diplomates de se plier aux lois soudanaises sous peine d’expulsion. Les 13 plus importantes ONG ont déjà été expulsées en guise de représailles. A Nyala, la capitale du sud Darfour, ces expulsions sont vécues comme une tragédie. Une épidémie de méningite s’y est déclaré et une campagne de vaccination était sur le point d‘être lancée par Médecins sans frontières. Au total, c’est plus d’un million de personnes qui vont se trouver privées de nourriture, d’eau potable et de soins au Darfour, miné depuis 2003 par la guerre civile.