DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouvel élan pour la recherche sur les cellules souches embryonnaires aux Etats-Unis

Vous lisez:

Un nouvel élan pour la recherche sur les cellules souches embryonnaires aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Le président Barack Obama continue de défaire pierre après pierre l’héritage Bush. Il va officiellement lever les restrictions imposées il y a huit ans par son prédécesseur. Autrement dit, l’Etat fédéral va de nouveau pouvoir apporter sa contribution financière aux recherches sur les cellules souches provenant d’embryons humains. Pour les chercheurs américains, c’est une bouffée d’oxygène: “C’est l’un des domaines scientifiques où les choses évoluent le plus vite. Nous avons été limités. On nous a lié les mains dans ce domaine de recherche.”

Ces recherches ouvriraient la porte à de nombreuses thérapies contre le diabète ou encore la maladie de Parkinson, mais ce n’est pas du goût des républicains conservateurs ou des groupes “Pro-Life”: “Je suis inquiet, car pendant un temps, ils vont devoir tuer de nombreux enfants non-nés en menant ces recherches.” Obama a donné quatre mois à l’Institut national de la santé pour établir les règles éthiques et juridiques qui entourent l’attribution de fonds publics aux études portant sur les cellules souches embryonnaires.