DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madagascar : l'armée donne aux Malgaches 72 heures pour régler la crise

Vous lisez:

Madagascar : l'armée donne aux Malgaches 72 heures pour régler la crise

Taille du texte Aa Aa

L’armée s’invite de plein pied dans la crise politique malgache. Elle a donné 72 heures aux décideurs, aux partis et à la société civile pour se mettre d’accord et trouver une solution. Un ultimatum fixé quelques heures après la démission du ministre de la Défense. “Je n’aime pas voir les Malgaches s’entretuer,”, a-t-il déclaré. Le chef d‘état-major des armées a averti que les militaires prendraient leurs responsabilités pour faire fonctionner les affaires nationales”, si la crise se poursuivait.

Le président Marc Ravalomanana a ensuite promis des mesures pour trouver des solutions et a reconnu avoir fait des erreurs. La crise oppose ces derniers mois Ravalomanana à Andry Rajoelina, le maire destitué de la capitale et chef de file de l’opposition. Après une tentative d’arrestation jeudi soir, Rajoelina a bénéficié d’une protection, celle de la France et de l’Onu entre autres. Au moins 135 personnes ont perdu la vie depuis le début de l’année. Début février, la ministre de la Défense avait démissionné, en déclarant qu’elle ne pouvait assumer la répression des manifestations antigouvernementales. Ce mardi, c’est au tour de son successeur de jeter l‘éponge. Mais l’armée compte bien avoir le dernier mot si rien n’est réglé d’ici vendredi.