DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parlement européen met à flot Erika III

Vous lisez:

Le Parlement européen met à flot Erika III

Taille du texte Aa Aa

Le paquet législatif Erika III sur la sécurité maritime vient d’obtenir l’accord définitif des eurodéputés. Et il place très haut la barre des exigences. Pour commencer, les navires ne respectant pas les normes internationales seront exclus des ports européens à compter de 2011.

En cas d’accident dans les eaux européennes, les règles d’indemnisation seront les mêmes pour tous d’ici sept ans. Le transporteur devra verser jusqu‘à 2.587 euros pour les bagages perdus ou endommagés, 287.500 euros en cas de blessures ou de décès, et 460.000 euros si cela est dû une faute ou une négligence. Quant aux inspections, elles seront étendues à tous les navires, quelle que soit leur nationalité, dès lors qu’ils feront escale dans un port européen. Pour les bateaux les plus vétustes, elles devront être régulières. Enfin, pour éviter de perdre un temps précieux lorsqu’un navire est en détresse et a besoin d’un port d’accueil, ce ne sera pas aux Etats, souvent réticents, mais à une autorité indépendante de décider du lieu. Autant de mesures destinées à éviter de nouvelles catastrophes comme celle de l’Erika en 1999.